rekuiemu you ichi Yume

Forum Test de Yumi-Nyo...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lucy sur Kanazawa

Aller en bas 
AuteurMessage
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:06

Matinée calme, douce ou Lucy s'éveilla lentement mais surement. Une chanson résonnait dans sa tête et doucement la jeune fille se leva et se mit au travail juste après avoir passer un petit moment dans la salle de bain. Elle ne voulait pas oublier une seule note de cette chanson qui semblait déjà l'emporter, chantonnant doucement l'air. Les heurs passaient ainsi que les tasses de café et très vite, Lucy termina sa nouvelle chanson. Fière d'elle, elle prit ce qu'il lui fallait et sortit en trombe de chez elle, direction le studio. Elle marchait joyeusement et c'était bien étrange, comme si elle était heureuse alors que souvent elle avait l'air triste, lasse mais la son visage rayonnait. Elle arriva doucement au Studio et emmerda tout le monde pour montrer sa nouvelle création. Étonnamment, On lui demanda une démo qu'il enregistrerait eux même et très vite, tout le monde se mis à la tache. Lucy s'approcha de son micro et laissa l'air dans les écouteurs l'emmener dans son paradis fait de musique.

Spoiler:
Mon cœur broyé par ce qui s’est passé
J’ai perdu ce monde auquel je tenais
Qui me faisait tant vibrer
Malgré la douleur qui m’étouffais
Pas à pas j’irais vers cette destiner
Armer de mes rêves brisés
Mmh, Mmh
La ou je te trouverais

Retrouve moi enfuit dans ces cauchemars
Montre-moi que je peux encore y croire
Retiens-moi encore une fois alors
Que je trébuche sous le poids de mon âme
Réveille en moi tout mes espoirs
Emmène-moi loin de ce monde dérisoire
Que je puisse découvrir cet endroit merveilleux
Ou nous pourrons vivre heureux

Emmène-moi vers cet univers
Ce lieu si important à mes yeux
Ou vous connaitre est si merveilleux
Sans vous je vivrais encore un enfer
Des hauts, des bas ont a passé
Mais jamais je ne voudrais tout arrêter
Quoi qu’il puisse arriver, vous resterait graver
Au creux de toutes mes pensées


Les paroles glissaient doucement sur la chanson ainsi que sa voix à elle. En cet instant, rien n’aurait pu l’atteindre, rien n’aurait pu arrêter les émotions qu’elle laissait paraitre... Pour une fois ces émotions n’était pas triste, aucune douleur, aucunes larmes... Non de l’espoir en masse, quelque chose de merveilleux émanait de la jeune chanteuse alors qu’elle prononçait chaque parole avec une conviction qui lui était propre... La démo plus et La chanson fut enregistrer plus vite que prévu avant de sortir en album...

[Fin]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:07

"Briser, torturer par des émotions qui n’en vaillent pas la peine... Que dois-je faire quand la dure réalité vient me montrer la barrière qui sépare mon monde, si éphémère, si inutile pour les autres et le froid et la douleur de ce monde dont je veux m’éloigner ? Pour ne plus souffrir, pour ne plus mourir, pour ne plus pleurer des personnes qui n’en valent pas la peine... Pourquoi les gens décident de faire un trait sur vous sans même vous le dire ? Que vous le découvriez tous seule et que ça fait encore plus mal parce que vous ne savez pas pourquoi... qu’avait-vous fait ? Qu’ai-je fait cette fois-ci ? Je sais que je suis un boulet, je sais aussi que je suis inutile que je ne servirais jamais à rien, que je n’ai pas ma place dans ce monde... Et alors ! Je ne voix pas pourquoi je devrais encore supporter ses blessure. J’aimerai être différente, j’aimerai être plus forte, plus courageuse, j’aimerais savoir faire des choses toute seule sans qu’on ne me pousse mais... Si vous saviez comme j’ai mal, comme j’ai peur, comme j’aimerais que ce cauchemar cesse... Je ne veux plus... je ne veux plus m’approcher des gens, Il ne pense qu’à eux, jamais aux autres mais bordel je ne suis pas un monstre, j’ai des sentiments, des faiblesses, de la colère et de la douleur... Pourquoi dois-je encore avoir ça ? J’ai déjà du mal à sortir de cette coquille alors pourquoi quand je fais l’effort de le faire, pourquoi quelqu’un doit-il tout briser... j’en ai assez... "

[Fin]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:07

Un simple mot, une seule phrase devrait me calmer... pourtant jamais ça n’arrive, jamais cette douleur ne s’épuise. Jamais je n’arrive à me défaire de cette angoisse, et j’ai beau appeler a l’aide, jamais rien ne change... Mais Pourquoi ? Pourquoi dois-je encore être Torturé par tes promesses ? Par ces moments passer à tes coté... Ce n’est que le passé, je ne devrais plus y pensé, je devrais tourner la page mais jamais... Oh grand jamais je n’y arriverais

Toutes ses choses me brisent encore, entends-tu ? Oui ce battement régulier... c’est mon cœur, il ne bat plus que par peur de s’arrêter... Mais pourquoi ? Pourquoi de simple séparation me font si mal ? Pourquoi en voyant la peine sur le visage des autres je me brise autant ?

Les voix-tu ? Toutes ses larmes qui coulent encore et encore sur mon âme, toutes ces blessures sur mon cœur ? Jamais je n’ai su les soigner, comme si elle ne pouvait pas guérir... ça fait encore mal, c’est un vrai supplice par moment mais je continue... je continue a panser mes plaie, juste pour avoir un semblant de vie normal...

Normal... Peut-être... peut-être pas... Tout est si éphémère maintenant, tout est si vide... J’arrive même a être lasser de respirer parce que respirer fait mal... comme ces plaie qui s’ouvre encore et encore quand on me dit au revoir... Et ce vide, j’ai l’impression d’avoir perdu quelque chose d’important, comme une partie de moi qui vivait en toi ?

Si tu savais a quel point je suis briser, par tes mensonges, par ce qui m’obsède encore... Je ne cesse d’y pensé, pourtant j’en ai marre, si marre... Je veux juste que cette spirale infernale s’arrête que je puisse sourire sans me mentir à moi-même...

Je vais bien... C’est facile de le dire, tant qu’on ne le pense pas... J’ai toujours autant de mal a sourire, tant de mal a m’attacher pourtant c’est arriver, je me suis attacher et j’ai peur, à chaque fois qu’ils vont mal, a chaque fois qu’il leur arrive malheur... a chaque fois qu’ils veulent partir je pleure, je pleure de ton mon être et je bloque, j’essaye de les retenir mais j’ai toujours l’impression que mes mots n’ont aucun effet...

J’écris ses mots, parce que quoi que je fasse ça ne s’apaise jamais... Alors je reste bredouille, à me battre contre moi-même, à me sentir inutile, à me cacher... derrière cette voix, ses chanson, ses sourire fictif mais eux, ils sont moi, une partie de mon âme, qui veut aimer, qui ne veux plus pleurer, se sentir si seule, qui veut encore faire confiance... Mais quand j'y pense, au fond de moi je me perd et j’ai juste envie d’abandonner...

Parce que avancer deviens trop douloureux, je me force encore et encore, pour ceux qui on besoin de moi mais... combien de temps vais-je encore y arriver ? Combien de temps vais-je encore supporter cette non-vie ?

[Fin]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:08

Aujourd’hui Lucy s’éveilla doucement... Le regard vide, sombre. Elle se leva lentement, frottant son visage d’une main lasse, encore ses rêves, toujours ses rêves. Qu’elle heure est-il ? A peine 5h, la pauvre n’avait dormit que 2h et pourtant, elle avait l’impression d’avoir dormit une éternité, trop longtemps encore, Ses souvenir venait toujours la hantée dans ses rêves et Lucy s’entait l’énorme boulle qui l’empêchait de respirer réapparaitre au creux de son être... En n’en pouvait plus, Ce visage la hantait encore et toujours mais pourquoi ? Pourquoi ne pouvait-elle pas oublier ? Ce n’est qu’une trahison parmi tant d’autre... C’est ce qu’elle essayait de ce persuadé encore et encore mais c’était faux, cette trahison la était bien plus car elle l’aimait comme un grand frère et bien qu’elle lui en voulait énormément, Il lui manquait...

Elle se leva et alla dans sa salle de bain avant de se déshabillé, d’allumé l’eau et d’entrée dans la douche. L’eau était froide, presque glacée mais Lucy la préférait ainsi parce que le froid l’empêchait d’y pensée, et de fondre encore en larmes comme les fois d’avant...

« Yoru... »

Elle murmura ce mot, d’une voix torturée, blessée et tremblante. Aimer et faire confiance a d’autre c’était si dur maintenant, si douloureux parce que quand elle sentait qu’elle s’attachait, les visages de ceux qui l’avait brisait revenait et elle avait mal a la tête après, très mal, si mal que même les médicaments qu’elle pouvait prendre pour calmer la douleur ne fonctionnait pas. A ce moment là, rien ne marchait à moins qu’elle arrive à se changer les idées, ce qui était très dur généralement... Elle sortit de sa douche avant de s’habillée d’un pantalon blanc et d’un top noir et d’un pas nonchalant alla dans sa cuisine pour préparer un peu de café... Le café, c’était sa drogue quand elle n’allait pas bien. Pas moyen de manger mais boire elle y arrivait parfaitement, alors plutôt que de se vautrée dans l’alcool et avoir des gueule de bois pas possible, Lucy avait préférée le café. Enfin c’était plus du lait au café mais il en avait tout de même et avec les années, le café n’avait plus d’effet. Elle avait même cru au début que c’était a cause du café qu’elle était insomniaque mais même en arrêtant le café pendant un long mois, la jeune femme n’avait pas dormit plus.

Alors quand son café fut passé, la jeune femme alla s’asseoir dans son divan, ramenant ses jambes contre elle, toujours aussi pensif. Elle n’arrivait pas à penser à autre chose, surtout à cette heure et appeler son manager à cette heure était tout bonnement impossible, le pauvre avait déjà assez à faire avec elle alors si elle en plus elle pompait ses heure de sommeil juste parce qu’elle n’arrivait pas à dormir, s’en était fini du beau et tendre manager... Et puis elle ne lui faisait pas assez confiance pour lui parler de ses angoisses ni de son passé. Oui parce qu’ici, personne ne savait ce qui s’était passé, elle avait juste expliqué en grande ligne son passé mais jamais aucun détail, elle avait même évité de prononcer son nom pour ne pas avoir la voix tremblante et qu’on comprenne... Puis alors qu’elle posa sa tasse sur sa table de salon, Lucy regarda son pc. Le pc qu’elle utilisait souvent avant, toutes ses anciennes chansons son dedans, tout ce qu’elle était est dans cette machine. Puis par pure nostalgie, elle alla l’allumer, fermant les yeux l’écoutant tournée. Ça faisait si longtemps qu’elle ne lavait pas rallumer, deux ans peut-être un peu plus...

Elle commença à voyager dans ses souvenir et tomba enfin sur le fichier qui contenait les chansons, celle qu’elle avait écrit quand Ils étaient encore soudée et doucement elle l’ouvrit. Son cœur battait la chamade, ses mains tremblaient et cette boulle se faisait de plus en plus étouffante, Lucy avala difficilement pour faire passer cette sensation d’angoisse naissante dans son âme. La liste était longue, il y avait bien une trentaine de texte, tous reflétant ce qu’elle ressentait autre fois et par curiosité, comme si elle ne les avait jamais lu, Lucy ouvrit le premier. Elle sourit en réalisant que c’était la chanson du groupe, celle qu’elle avait écrit lors de la création de celui-ci, c’était il y a si longtemps et Lucy se souvenait de ce moment comme si c’était hier, et doucement, d’une voix faible et tremblante, elle commença à la chanter s’enfonçant de plus belle dans ses souvenirs. Elle passa des heures à les lire alors qu’elle les avait très longtemps évités comme la peste puis... Elle regarda l’avant dernière nommé Yoru, son regard s’attrista de nouveau et sans même l’ouvrir, Lucy la passa, elle ne pouvait pas la lire, ça lui faisait encore trop mal et elle cliqua sur la dernière. Celle la, elle alla même cherche l’enregistrement et la lança écoutant doucement la musique son cœur s’alourdit doucement et alors que le premier refrain se lança, ses larmes jaillirent d’un coup sans prévenir. Lucy avait du mal à respirer, cette douleur dans ses poumons, elle voulait que ça s’arrête, ou que ça la tue enfin. C’était si douloureux, encore plus que quand elle pensait à tout ça et d’une voix rauque et très faible, elle commença à la chanter, pleurant de plus belle...

« Voyez-vous les larmes qui coulent toujours sur mon âme ?
Et tous ces mots que j’ai toujours évités de prononcé
Je veux les crier, enfin les dévoilé
Que plus jamais ça ne pèse sur mon cœur
Voyez-vous les larmes qui coulent toujours sur mon âme ?
J’ai beau les montrer mais jamais vous ne les avais remarqués
J’en ai eu assez, de toujours me briser
A l’idée d’être encore abandonner
Par tous ceux que j’aimais »

Plus elle chantait et plus elle se sentait étouffé, ses pensée commencèrent à devenir brumeuse et quand la chanson termina, Lucy s’effondra a terre dans un bruit sourd, tombant de sa chaise. Elle aurait pu avoir mal si cette douloureuse sensation d’étranglement ne l’avait pas submergée, chaque respiration se faisait plus douloureuse les une des autres et c’est après un long moment, un très long moment, recroqueviller sur elle-même que la jeune femme se calma enfin, les bras en sang... En sang, oui, elle avait enfoncé ses ongles pour essayer de se détendre mais même ça ne marchait plus, même les douleurs qu’elle s’infligeait devenait fade, sans effet sur elle... preuve qu’elle s’enfonçait un peu plus chaque jour... elle pleurait toujours mais beaucoup moins, fatiguée par ce combat qu’elle menait encore et encore contre elle pour ne pas flancher et laisser cette douleur la submergée totalement pour se laisser emporter par dame faucheuse elle-même... Le soleil s’était doucement levé entre temps et Lucy allait fermer les yeux, se laissant bercer par le bruit de son ordinateur qui tournait toujours quand elle entendit trois petits tocs, un déclic étrange et le bruit d’une porte qui s’ouvrait.

« Lucy ? »

Doucement elle leva la tête regardant en direction du bruit, toujours en larmes et l’aperçu... Lui qui lui avait donné la chance de chanter et de vivre de ça...

« Ichiro... »

[fin]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:09

Nom :

Prénom : Ludvic

Surnom : Yoru

Sexe : masculin

Date de naissance : 23/ ??/1983

Lieu de naissance : La Louvière

Nationalité : Belge

Orientation Sexuelle : hétéro

signe astrologique :

Métier : créateur de jeu vidéo

Souhaite résider : (ville ou banlieue)

Caractère : (3 lignes minimum) calme posé, à tendance à tout accepter sans rechigner, c’est un homme sensible et doux. Il veut a tout prix se faire pardonner de ce qu’il a fait à la jolie chanteuse, Lucy Marino. Il n’est pas très sociable. Le reste, a vous de choisir.

Physique : (2 lignes minimum)
Spoiler:



Goûts (musique, nourriture, vêtements...) (facultatif) : les jeux vidéo

Particularité (facultatif) :

Histoire : Née dans une famille bourgeoise, Ludvic avait toujours que ce qu’il voulait. Il grandit doucement mais étant un enfant très doux et très sensible, les autres se moquaient et avec le temps, l’enfant se referma sur lui-même, jouant à des jeux vidéo pour passer le temps. Vers ses 8-10 ans, il rencontra Lucy qui devint sa première amie puis les années passèrent et ils se perdirent de vu et c’est bien plus tard qu’ils se retrouvèrent. Les années passait, il continuait à travailler dur et alors qu’il devait atteindre ses 20 ans, il se rapprocha de Lucy, l’aidant à se relever suite a une rupture qui lui avait brisé. Lui l’aimait à en mourir la jolie Lucy au cœur briser et à la voix si douce mais elle s’était accrocher à lui comme une petite fille qui aimait son grand frère. L’acceptant sans rechigné, il passait beaucoup de temps avec la jeune fille, l’emmenant dans son monde de jeux vidéo, Lucy aimait ce monde bien qu’elle n’y allait que quand lui était là. Puis un soir, avec la meilleure amie de Lucy et le fiancé de celle-ci qu’il connaissait bien, tout les quatre décidèrent de monter un groupe et au début Ludvic était heureux a l’idée d’être la bassiste mais après quelque mois, il changea d’avis et se mis a la batterie, laissant sa place à la nouvelle recrue du groupe. Deux ans passèrent et Ludvic rencontra l’âme sœur, Melissa, qu’il voulut présenter à tout le monde. Mais La bassiste, voyant la copine comme une ennemis potentielle avait tout fait pour les séparer et malgré ça, Melissa resta au coté de Ludvic, à la condition qu’il laisse tomber ses amis. C’est le jour du concert qu’il se décida enfin, détruisant sa carte de téléphone, il décida de disparaitre, sans prévenir personne. Il trouva un boulot et monta les échelons, vivant avec la femme de son cœur mais c’est le matin de ses 26 ans que celle-ci décida de partir. Ludvic en souffrit et se retrouva seule, avec pour seule ami que le silence. Très vite il se remit à chercher après ses anciens amis et la plupart lui laissait un vent ou il lui disait de ne plus revenir. Il ne retrouva pas Lucy et c’est bêtement qu’il tomba dessus, alors qu’elle était accompagnée d’un homme qu'elle présenta comme son manager. L’altercation fut assez agressif mais Ludvic décida de se faire pardonner par tout les moyen et découvrit ou Lucy était célèbre. Le japon, ça ne l’étonnait pas du tout. Ayant pas mal d’argent devant lui, il décida de partir a son tour au japon et de travailler là-bas jusqu’à ce que Lucy lui est pardonner à moins qu’il s’y plaise et décide de rester. [A améliorer, tant que tout ça soit dedans]

Avatar tiré du manga ou jeu (facultatif) :

Petit mot en plus ? (Libre) : Si vous voulez changer quelque chose, on peut toujours s’arranger Wink


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:12

[Rp vu avec Ichiro sur msn]

Lucy avait pris congé... ou pas... Ben oui, revenons quelques semaines plus tôt pour comprendre, quand Lucy était encore au japon, en train d’enregistrer un nouvel album quand elle eut un appel. Un appel ? Qui venait de loin en plus, Lucy arrêta et décrocha. Ben oui, Il venait de Belgique cet appel et c’était les seuls pour lesquels elle arrêtait de chanter et après 5 minutes, Lucy revint sur ses pas, Choquée.

« Lucy ? Ça va ? »

Lucy regarda son manager qui sembla inquiet et d’une voix toute émue elle dit :

« Elle... Elle va avoir son bébé... »

Ichiro resta perplexe, ne comprenant pas vraiment ce qu’il lui arrivait surtout que Lucy ne lui avait jamais parlé de ses amies, en fait il ne savait pas grand-chose d’elle, comme elle ne savait pas grand-chose de lui. Puis après un court instant il décida de lui demander...

« Qui ? »

Lucy le regarda, elle semblait heureuse et à la fois peinée, triste de ne pas être là-bas et d’un coup elle sursauta, il FALLAIT qu’elle soit là-bas et maintenant alors d’un geste brusque, elle s’apprêta à partir en courant mais avant elle dit :

« Je dois y aller, elle va naitre, je DOIS être auprès de Lianna Maintenant ! »

A cet instant, Lucy aurait pu se demander si Ichiro avait des dons de voyance, ou alors il la connaissait déjà assez pour prévoir ce qu’elle allait faire parce qu’à ce moment là, Il lui attrapa le bras d’un geste doux mais assez rapide et assez puissant pour faire comprendre à la chanteuse qu’elle devait pas bouger de là.

« Bon... Calme-toi et raconte-moi. J’ai rien compris à ce que tu as dit... »

Lucy le regarda et regarda son bras. C’est vrai que son manager avait toujours tout fait pour l’aider alors elle se calma un peu, inspirant un grand coup et alla s’asseoir, suivie de près par le jeune homme qui avait aussi compris qu’elle savait ruser mais la, elle ne comptait pas partir en courant, de toute manière, elle savait qu’elle n’aurait pas su être là-bas à temps. Quelle idiote, elle voulait être là pour son amie et à cause de la distance, Lucy n’était pas là pour voir le bébé. Lucy s’en voulu d’être partie du coup, elle aurait voulu ne pas rater cet instant...

« Mon amie, ma seule amie, elle est en train d’accoucher, il faut que j’y sois à tout prix, maintenant... »

Ichiro lui sourit l’air soulagé de comprendre ce qui tracassait la jeune fille et à cet instant, Lucy comprit qu’Ichiro ne la laisserait pas partir ainsi, Il avait raison, elle avait certaines obligations et Lucy en était consciente mais Lianna était bien plus importante que toutes les chansons qu’elle pouvait chanter, que tous les fans ou que toutes les carrières au monde, parce que Lianna était plus qu’une amie, le lien qui les unissait était bien plus fort que tout, si fort que Lucy avait du mal à vivre si loin de son amie, si loin de sa sœur de cœur, d’ailleurs ce lien, tout le monde le trouvait étrange, car on pouvait croire qu’il venait de loin d’un autre temps et qu’il n’avait jamais disparu comme si elle s’était réincarnée. Elles avaient été souvent seules toutes les deux, parce que tout le monde les repoussait, parce qu’elles n’étaient pas jumelles et avaient un lien presque aussi fort que deux jumelles mais ce n’était pas si étrange que ça, c’était juste de l’amour entre deux personnes qui ne pouvaient se passer l’une de l’autre, pas comme l’amour entre deux amants mais plus l’amour entre deux sœurs liées par tout, comme des jumelles...

« Tu sais, il faut prévoir ce voyage et je ne pense pas que là-haut, il soit d’accord que tu partes ainsi, crois-tu que ça plairait à ton amie que tu perdes ton boulot ? »

Il avait raison, Lianna ne serait jamais d’accord, en fait elle l’engueulerait et lui dirait de ne plus venir la revoir si c’était pour faire ça, Lucy eu un petit pincement au cœur a l’idée de se disputer avec Lianna et après un moment de réflexion, Lucy soupira.

« Très bien mais il faut que j’y aille vite, dès que j’ai terminé l’enregistrement... »

Ichiro semblait content d’avoir réussi à la faire changer d’avis. Puis les jour passèrent, Lucy passait beaucoup de temps au téléphone avec Lianna, s’excusant 36 mille fois de ne pas être près d’elle, d’ailleurs ça faisait bien rire Lianna qui savait pertinemment que son amie était a l’autre bout du monde et qu’en étant une star là-bas, elle devait avoir à faire des choix difficile, elle savait aussi que si elle lui disait de rentrer, que Lucy quitterait tout. Bien sur Lianna ne le ferait jamais parce qu’elle savait que Lucy en souffrirait encore plus alors elle attendait... Ichiro de son coté préparait le voyage jusqu’en Belgique, Lucy quant à elle, quand elle n’enregistrait pas et n’était pas au téléphone avec Lianna, elle se ruinait avec des cadeaux en tout genre, pour ses parents, pour Lianna, son homme et le bébé bien sur. Et puis le jour J arriva et Lucy s’envola vers la Belgique, un énorme sourire sur les lèvres, impatiente de revoir sa famille et ses amis sans compter le bébé, le joli petit bébé, Lucy avait demandé des centaines de fois à Lianna de la décrire, toujours plus excitée a chaque fois. Bien sur ils étaient épuisés à leur arrivée en Belgique et Lucy qui voulait aller voir Lianna aujourd’hui malgré la fatigue ne voulait rien entendre. Sa priorité était Lianna et le bébé. Les parents de Lucy étaient venus les accueillir à l’aéroport, sa mère s’était mise à pleurer en la voyant complimentant sa fille sur sa beauté et sa nouvelle couleur. Ben oui, Lucy est blonde, un blond foncé qu’elle déteste alors elle va souvent au coiffeur pour faire une coloration, son père lui semblait assez distant, comme à son habitude, ce qui n’inquiétait pas Lucy, connaissant son père par cœur malgré la distance qui les séparent, la jeune fille fut soulagée qu’il n’ait pas changé... Bien sur Ichiro ne semblait pas du tout comprendre ce qu’il se passait...

« Tu ne parles pas le français je présume ?! »

Ichiro eut l’air assez embêté et Lucy rigola doucement. Ses parents semblèrent fasciné par la manière que Lucy parlait facilement le japonais puis doucement Lucy présenta sas parents à Ichiro, en japonais cela va de soi et présenta Ichiro à ses parents en français. Parler français, cela faisait pas mal de temps et ça lui manquait un peu. Ils rentrèrent chez les parents de Lucy, qui eut l’air très nostalgique en voyant la maison de ses parents. Deux ans qu’elle n’était pas revenue ici, deux ans qu’elle n’avait pas vu ses parents ni ses amis, elle savait que quand elle verrait Lianna, elle se mettrait à pleurer, son amie lui manquait tellement, au point d’avoir des regrets par moments. Elle offrit ce qu’elle avait ramené à ses parents et après quelques heures, Lucy décida d’aller chez Lianna. Oui il était 6 h du matin quand elle était arrivée, elle s’était dit qu’elle passerait chez son amie dans l’après-midi. Bien sur elle avait regardé les heures des bus, cherché sur le net pour savoir exactement où c’était et réalisa qu’ils habitaient dans la maison des parents de Khallas... Khallas ? Oui, quel étrange nom n’est-ce pas ? Ben c’était le sien, celui du fiancé de Lianna, le violoniste de son ancien groupe, il faisait de ces trucs avec son violon électrique, Lucy en restait toujours bouche bée... Donc quand elle su comment y aller, elle téléphona au deux amoureux pour leur dire qu’elle arrivait en train. Surprise, elle ne leur avait rien dit et elle put entendre Lianna sauter de joie derrière. Alors doucement elle sortit de la maison, disant qu’elle ne reviendrait pas trop tard et partit prendre le train donc dans le premier train, Lucy essayait d’apprendre quelques mots de français à Ichiro, une vraie partie de plaisir. Elle n’avait pas rigolé autant depuis longtemps ce qui devait faire plaisir à Ichiro, surtout que Lucy avait des étoiles dans les yeux, toujours plus brillantes à chaque seconde qu’elle se rapprochait de sa destination et le train s’arrêta, Lucy descendit avec Ichiro, ils avaient une heure d’attente avant que l’autre train et donc Lucy avait proposé à Ichiro d’aller boire quelque chose. Lucy se rappelait d’où il était, Elle avait été à l’école non loin d’ici, de bons souvenirs qu’elle raconta à Ichiro. Les gens les regardait d’un air étrange, forcément, ce n’est pas tous les jours qu’on voit des gens parler japonais couramment, surtout dans le coin perdu où ils étaient. Lucy était habituée à ces regards étranges, mélangés à de l’étonnement. D’ailleurs certains parlaient sur eux et Lucy prenait un malin plaisir à leur faire fermer leur clapet, leur faisant comprendre qu’elle venait d’ici et qu’elle parlait parfaitement le français... Elle rencontra même des gens qu’elle connaissait d’avant, présentant toujours Ichiro, expliquant à celui-ci ce qui se passait et qui était qui, Ichiro semblait perdu dans ce monde, Il découvrait doucement le passé de sa chanteuse et Lucy espérait que ça lui fasse plaisir.

Et les minute défilèrent, Lucy ayant marre d’être toujours arrêtée par des gens qui la reconnaissait, certains étaient même fans, c’était hallucinant. Même ici elle arrivait à avoir des fans, pourtant elle était au début de sa carrière... donc pour éviter d’être trop ennuyée, surtout que les belges étaient pro dans l’art d’emmerder leur monde, Lucy voulu retourner sur le quai mais... elle bouscula quelqu’un et doucement elle s’excusa avant de lever les yeux et...

« Lu... Lucy... !? »

Lucy sembla rester bouche bée devant l’homme qui se tenait devant elle, son visage avait changé, souriant et agacé juste avant, maintenant la haine s’y lisait.

« Toi... »

Ichiro regardant la scène se demanda qui c’était, Lucy sentait la douleur et la colère l’étouffer, au point qu’elle semblait avoir quelque gêne pour respirer. Ça ne se voyait pas vraiment, à part sa respiration qui était devenu plus saccadée. Sur tout les gens qu’elle pouvait rencontrer ici, c’était lui qu’elle aurait voulu échanger. Elle se contrôlait parfaitement au grand étonnement d’Ichiro qui avait compris qu’il se passait quelque chose mais ne savait pas du tout de quoi il en retournait.

« Ça... fait longtemps... Tu va bien ? »

Lucy le regardait avec un air de dégout sur le visage, 4 ans étaient passés depuis la dernière fois et Lucy avait gardé toute sa rancœur secrète... et maintenant tout voulait exploser, comme un volcan qui s’éveillait en elle. Lucy avait passé une agréable journée et là tout avait été brisé, encore une fois... s’en était assez, elle en avait marre de se mentir, de cacher toute sa colère, toute sa douleur mais bien sur ici elle se contrôlait un peu...

« J’irai mieux quand tu disparaîtras de ma vue... »

Sa voix était froide, cassante, emplie de colère et de dégout, ce qui alarma Ichiro qui s’approcha de Lucy doucement, mettant sa main sur son épaule

« Lyly... tout va bien ? Qui est-ce ? »

Lucy se calma doucement en entendant la voix d’Ichiro, cette voix qui arrivait à la ramener à la réalité quand l’enfer commençait, celui qui restait près d’elle, comme Yoru mais d’une autre manière encore, elle avait besoin de son manager et pour rien au monde elle n’en voudrait un autre. Elle cherchait un moyen de le remercier, un moyen de l’aider à son tour, comme lui le faisait. Bien qu’elle ne sache rien de son manager et qu’elle aurait du mal...

« C’est personne... »

Bien sur qu’il était personne, ce n’était plus personne pour elle et si elle pouvait l’oublier, ça l’aiderait beaucoup plus... Elle regardait toujours l’homme d’un regard noir, il faisait peur ce regard, elle n’avait jamais ce genre de regard mais quand il était la, les gens frissonnaient d’effroi... mais non, Lucy n’était pas monstrueuse voyons, qui a dit ça ? L’homme regarda Ichiro s’approcher puis regarda de nouveau Lucy.

« C’est ton nouveau copain ? »

Ichiro, son nouveau copain ? Oui il voulait dire petit copain... Non, Ichiro la prenait pour sa sœur et elle le savait parfaitement. C’était mieux ainsi de toute manière, travailler avec son amant ou son ex-amant était toujours très difficile, surtout quand il y avait de la rancœur entre les deux...

« C’est mon manager... Ichiro... Et qu’est-ce que ça peut te faire que ce soit mon copain ou non... Yoru »

Elle avait dit ce nom avec plus de dégout qu’à chaque fois, à ce nom, Ichiro semblât comprendre doucement pourquoi Lucy semblait si... hargneuse. Elle lui avait dit qu’un certain Yoru avait brisé ses rêves une fois mais elle ne lui avait jamais dit ce qu’il s’était passé, elle avait juste prononcé ses mots alors qu’elle sanglotait contre lui, lui suppliant d’arrêter la douleur qui l’assaillait. Il s’avait qu’il avait juste à parler, à faire disparaitre l’angoisse, juste sa voix, lui dire qu’il était la et de la serrer contre lui. Il fallait un long moment mais Ichiro voyait la différence quand elle était contre lui que quand elle se battait toute seule.

« Je m’inquiétait pour toi Lucy... »

Ce qu’elle fit à ses mots, Ichiro n’aurait jamais pu le prévoir, il ne la connaissait pas ainsi, d’ailleurs Ichiro sursauta et resta bouche bée quand Lucy frissonna d’un coup et écrasa son poing sur le visage de Yoru... sous l’impact l’homme était tombé a terre et avait même recraché du sang. Elle avait du taper fort, la même force que sa haine, sa douleur. Même Yoru semblait étonné et blessé. Du moins sur le coup, son visage pris un air attristé.

« Baka ! Tu aurais du te demander ce que ça ferait de m’abandonner ainsi avant de t’inquiéter, parce que si tu t’inquiétais vraiment tu n’aurais jamais laissé tomber le groupe et tu m’aurais expliqué pourquoi tu t’es enfuit ainsi, j’avais si mal, je ne pensais pas que tu ferais une chose pareil... j’arrivais même plus à chanter et c’est un miracle ce qui m’arrive depuis deux ans... parce que par TA faute, mes rêves se sont fracassés contre un mur... Par TA faute, j’étais toute seule, par ta faute j’ai mal et j’ai peur... Alors ne dit jamais que tu t’inquiètes pour moi... »

La rage avait laissé ses larmes jaillirent et Ichiro de peur qu’elle saute sur l’homme à terre pour lui taper encore dessus avait attrapé son bras d’un air rassurant tout en étant la pour l’empêcher d’aller plus loin dans sa colère. Lucy frotta ses yeux très vite, faisant disparaitre ses larmes et se retourna vers le quai prenant la main d’Ichiro pour l’emmener avec elle.

« N’essaye plus jamais de me revoir, ni de me parler... Je ne veux plus jamais avoir à faire à toi ! »

Puis Lucy repartit doucement vers les quais, tenant toujours la main d’Ichiro étroitement dans la sienne, elle avait mal sa main maintenant et comme pour se punir de ça, c’est avec celle-là qu’elle tenait la main de son manager, serra assez fort pour avoir mal. Alors qu’il s’éloignait, Ichiro, inquiet demanda doucement à Lucy :

« Pourquoi tu as fait ça ? Lucy, ça ne te ressemble pas ! »

Lucy attendit d’être assez loin, sur le quai pour expliquer calmement le pourquoi du comment et sa main devenu rouge lui faisait encore mal. Ichiro regarda la main et soupira. Le reste de la journée se passa sans encombre, Lucy comme elle avait prévu, pleura à chaudes larmes quand elle vu Lianna. Les deux filles parlèrent pendant des heures et c’était Khallas qui avait tenu compagnie à Ichiro, Lianna et lui sachant parler le japonais, communiquer n’était pas difficile. Une semaine passa dans ce pays, Lucy faisait visiter tout a Ichiro, passant beaucoup de temps avec lui, accompagnée par moments de ses parents ou du couple avec le bébé, une petite fille nommé Eline. Les au-revoir furent douloureux pour Lucy qui ne savait pas quand elle pourrait revoir ses amis et sa famille et pour pouvoir leur parler, Lucy avait acheté un pc portable, celui qu’elle voulait s’acheter il y a quelques années, Vert clair. Lucy avait beaucoup pleuré durant son retour en avion et Ichiro en fut assez peiné, comprenant que sa tristesse venait du fait qu’elle était loin d’eux...

[fin]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Ðeathiny
La Nyo à Nyu
La Nyo à Nyu
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 01/10/2010
Age : 30

MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   Jeu 12 Jan - 18:26

Nom : Fujiwara

Prénom : Ichiro

Surnom :

Sexe : Masculin

Date de naissance : ??/ ??/1982

Lieu de naissance : Kanazawa

Nationalité : Japonais

Orientation Sexuelle : hétéro

signe astrologique :

Métier : Manager de Lucy

Souhaite résider : banlieue

Caractère : (3 lignes minimum) Ichiro doit être très protecteur envers Lucy, faisant attention a elle constamment. Il surveille qu’elle mange au moins le matin et le soir, Il veut tout faire pour l'aider à aller mieux et il est très mystérieux. Pour le reste a vous de voir ^^

Physique : (2 lignes minimum)
Spoiler:



Goûts (musique, nourriture, vêtements...) (facultatif) : La voix de Lucy, pour le reste a vous de choisir

Particularité (facultatif) :

Histoire : (5 lignes minimum) a vous de la créer mais il doit se retrouver dans un karaoké a un certain moments, la ou il découvrira Lucy et sa voix, d’ailleurs il doit être fou de sa voix (juste de sa voix, pas spécialement d’elle hein -_-" )

Avatar tiré du manga ou jeu (facultatif) :

Petit mot en plus ? (Libre) : si vous voulez changer quelque chose demandez donc, on peu toujours s’arranger ^^


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://requiemu.forumgratuit.be/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucy sur Kanazawa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucy sur Kanazawa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» [Lucy Gareth] Zoé bonhomme a trop bu
» [Numeriklivres] Zoé a trop bu de Lucy Gareth
» JESSY SHIMMER (Tome 1) LIENS INFERNAUX de Lucy A. Snyder
» Anniversaire de Lucy!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
rekuiemu you ichi Yume :: Fiches personnages-
Sauter vers: